+33 (0) 1 40 34 11 44

Cylindres personnalisables expédiés directement par l'usine à l'adresse de votre choix.

Dictionnaire de la serrurerie

Notre site Cylindre en Ligne, spécialisé en matière de serrures et cylindres, utilise parfois certains termes techniques dont voici les définitions.

 

Le cylindre à profil européen (PE) est le mécanisme de sûreté qui traverse la serrure. Voici les 3 configurations rencontrées :

I) Cylindre à bouton (BTON)

Un cylindre à bouton dispose d'une entrée de clé côté extérieur, et d'un bouton tournant côté intérieur permettant ainsi de pouvoir verrouiller et déverrouiller côté intérieur sans utiliser de clé.
C’est un confort non négligeable.
Dans certains cas, le cylindre à bouton est exigé par les commissions de sécurité des pompiers. C’est le cas pour les salles de classes dans les groupes scolaires, ou dans les hôtels. Il est aussi conseillé dans les bureaux, pour le cas où quelqu’un serait évanoui à l’intérieur, l’entrée avec la clef serait toujours libre.
En effet, le cylindre à bouton peut toujours être ouvert avec la clef de l’extérieur, ce qui n’est pas le cas pour les cylindres à deux entrées de clefs si une clef est engagée côté intérieur et que le cylindre n’est pas débrayable. Le cylindre à bouton peut aussi être appelé cylindre à molette.
L’utilisation d’un cylindre à bouton n'est pas préconisée pour équiper les portes vitrées, ou les portes à panneaux légers pour des raisons de sécurité, puisqu’il suffirait de casser la vitre pour manœuvrer le bouton et ouvrir la porte.

II) Demi-cylindre (1/2) ou Cylindre simple

Appelé également « cylindre simple », ou encore « cylindre aveugle », ce cylindre ne dispose que d'une entrée de clé.
Type d'usage : Toute pièce ne nécessitant pas d'être fermée de l'intérieur (Garage, Caves, Débarras... ).
On utilise également des demis-cylindres européens pour actionner des contacteurs électriques et des fermetures antipanique ou d’urgence.
Nous conseillons d’acheter des demi-cylindres avec panneton réglable car dans de nombreux cas concernant les demi-cylindres montés sur des contacteurs, le panneton a des orientations diverses qu’il faut pouvoir ajuster.

III) Cylindre deux entrées (2E) ou Cylindre double

Appelé également « cylindre double ». Ce cylindre à deux entrées de clés est le modèle le plus courant.
Ses 2 entrées de clef lui permettent d'être verrouillé par clef de l'intérieur ou de l'extérieur de la pièce à protéger.
Attention : Vachette est le seul fabricant à produire des cylindres 2 entrées qui ne sont pas réversibles (par exemple le V5 Code ou le VOLT N1).
Vachette a conçu ces cylindres afin de pouvoir ajouter sur le côté extérieur des protections renforcées contre l’attaque ce qui dans le cas du cylindre double entrée, obligent à avoir un sens. Lors de la prise de cote, comme c’est indiqué sur notre site, il est bien mentionné les deux dimensions du cylindre, coté extérieur et coté intérieur.

Le cylindre 2 entrées est disponible en débrayable, c'est à dire que celui ci peut être ouvert malgré qu'une autre clé soit insérée de l'autre côté.
Page d'information sur les cylindres débrayables : ici

Pour le cas de l’A2P, que ce soit pour le cylindre V5 Code, VIP+, HDI+ ou récemment avec le VOLT ce point est encore plus important.
Type d'usage : la plupart des portes, dont portes d'entrée ou de bureau.

Panneton de cylindre

Le Panneton, ou entraîneur d’un cylindre est la partie actionnée par la clef qui, en tournant, va permettre le verrouillage et le déverrouillage du pêne de la serrure ou du verrou.

I) Pour les cylindres européens

Le panneton est la partie mobile centrale (partie foncée sur la photo) présente sur les cylindres européens et cylindres monobloc. 
Il actionne l'entraîneur situé dans le , et est généralement orienté à 30° (7h sur un cadran d’horloge). Le fait que le panneton soit décalé est une sécurité supplémentaire en cas de tentative d’arrachement.

D'autres inclinaisons et dimensions (standardisées "PM1", "PM2" ...) peuvent être disponibles.
– Monté sur des serrures étroites de 21 mm à 30 mm pour menuiseries métalliques ou aluminium, le panneton du cylindre est réduit à 11,4mm de hauteur, c’est le panneton PM2.
– Monté sur des serrures étroites de 30 mm à 36mm de menuiseries métalliques ou aluminium, le panneton du cylindre est réduit à 13,6mm de hauteur, c’est le panneton PM1.

Tous les demi-cylindres en vente (excepté TESA) sur notre site sont livrés avec panneton réglable ou panneton indexable car il arrive souvent que le panneton ne soit pas à 7h.
Ce n’est pas le cas des cylindres doubles ou à bouton qui ont un panneton fixe. 
Si vous remplacez un cylindre double qui a un panneton à 3h, 9h ou 12h sur un cadran horaire, vous devrez le préciser sur votre bon de commande.

Suivant les serrures, le panneton pourra être remplacé par une roue dentée. La roue dentée peut avoir 10 dents diamètre 20mm, 13 dents diamètre 30mm, ou 14 dents diamètre 21mm.

II) Pour les cylindres ronds ou jeux de cylindres

Concernant les cylindres ou jeux de cylindres pour serrures en applique, le panneton (ou entraineur) se situe à l’arrière du canon et entre en rotation lorsque la clef est manœuvrée : 

Cylindre monobloc ou barillet monobloc

On appelle « cylindre monobloc » un cylindre qui ressemble à un cylindre européen mais à la différence qu’il est rond d’un diamètre compris entre 20mm et 27mm. Utilisé le plus souvent pour des serrures à mortaiser spécifiques, ce cylindre existe (comme pour les cylindres européens) en demi-cylindre, cylindre à bouton, ou cylindre 2 entrées. Certains utilisent le terme barillet ou canon monobloc.

Avant que le cylindre soit normalisé avec le standard européen, les fabricants de serrures créaient des cylindres spécifiques afin qu’un concurrent ne puisse pas proposer un cylindre de substitution qui puisse actionner sa propre serrure. Le client était ainsi lié avec le fabricant de sa serrure.
C’est ainsi que certaines marques ont créé leur propre standard de cylindres pour leurs serrures à mortaiser.

  •  Le monobloc KESO ou KABA diamètre 22mm, appelé également monobloc type suisse.
  •  Le monobloc BRICARD  Bloctout diamètre 21,5mm.
  •  Le monobloc BRICARD  Super sûreté diamètre 26mm
  •  Le monobloc FONTAINE ou LAPERCHE diamètre 21mm avec talon de 10mm.
  •  Le monobloc FICHET 484, 666, ou 787 diamètre 26mm.
  •  Le monobloc POLLUX ou CENTRAL diamètre 21,5mm avec talon épaisseur 6,5mm

Pendant longtemps ces cylindres MONOBLOCS étaient protégés par des brevets et n’étaient pas interchangeables, ce qui obligeait l’utilisateur à rester « prisonnier » de la même marque.

Mais tous les brevets de ces barillets sont maintenant publics, et le consommateur a le choix de changer de cylindres monoblocs dans une autre marque.
Nous proposons sur notre site des cylindres monoblocs Mul-T-Lock avec clefs Interactive+ réversibles brevetées et compatibles avec tous les monoblocs du marché.
Si vous devez changer un cylindre monobloc, vous devrez identifier précisément celui que vous avez et vous assurer que le nouveau pourra effectivement fonctionner avec la serrure en place sur votre porte.

Goupille et contre-goupille

Les goupilles utilisées dans les cylindres de serrures sont des petits cylindres en acier ou en laiton de différentes longueurs qui sont maintenues dans les rotor et stator du cylindre grâce aux ressorts.
Les  goupilles et contre-goupilles, aussi appelés pistons et contre-pistons, sont les éléments bloquants dans un cylindre à l'état de repos.
La taille de la clef, faite de trous ou de dents, permet d’aligner les goupilles et contre-goupilles et ainsi permettre la manœuvre du panneton qui déverrouillera le cylindre.
L’alignement définit la variure du cylindre qui est aussi le numéro de la clef.

Le nombre de goupilles dans un cylindre est un facteur de sécurité, mais pas le seul.
Pour éviter le crochetage, c'est-à-dire l’alignement des goupilles sans passer par la clef originale, les fabricants utilisent des leurres : Goupilles flottantes sans ressort, ou goupilles "diabolo".
Par mesure de sécurité dans certains cylindres la première et la dernière sont en acier cémenté de manière à protéger les rotors du perçage et ralentir son action.

En introduisant la clé dans le barillet, l’alignement des goupilles (appelé césure) permet d’actionner le canon et de procéder à l’ouverture ou la fermeture.

Sur la vidéo vous comprendrez mieux la fonction des goupilles dans un cylindre.

Le rotor

Le Rotor d’un cylindre, est  la partie mobile cylindrique dans laquelle on introduit la clé.
C’est à l’intérieur du Rotor ou à la jonction rotor/stator que sont alignées les goupilles et contre goupilles.
Quand la clé originelle est introduite dans le rotor, les  goupilles s’alignent et en manœuvrant la clef, le panneton manœuvre le mécanisme de verrouillage.
Le crochetage d’un cylindre, c’est le fait de parvenir à aligner les goupilles sans la clef originelle.
Une clé de percussion est une clé faite à partir d’une clé 999 c’est à dire avec les trous en leur profondeur maximale.

Pour éviter le crochetage, les industriels de la serrurerie peuvent inclure des leurres ou des fausses goupilles.

Il est à noter que les fabricants de serrures conscients de la fragilité inhérente à la compilation dans le Rotor, on fait des modifications afin de rendre leurs serrures très difficilement ouvrables avec cette technique (ressorts différents, contre-pistons de différentes tailles, amortisseur, fausses goupilles). Attention cet équipement anti-bumping n’est présent que sur des cylindres de très haute sécurité 

Stator d’un cylindre

Dans un cylindre de porte comme dans un moteur il y a une partie mobile, et une partie fixe.
Le stator d’un cylindre est la partie fixe du cylindre dans lequel sont introduites les goupilles ou pistons à l’intérieur de cavités.
Le stator est la plupart du temps en laiton et plus rarement en acier.
Lorsqu’il est en laiton il peut-être en laiton poli ou en laiton chromé mat et parfois chromé brillant.
C’est lui qui donne sa forme au cylindre. C’est ainsi que tous les stators des cylindres européens ont la même forme qui permettra aux cylindres d’être interchangeables.
Le stator est visible de l’extérieur et lorsqu’il dépasse de la porte, il devient possible de l’attraper avec une clef de force puis de l’arracher.
Certains cylindres sont renforcés contre l’arrachement lorsqu’une barre de renfort est rivetée sur la partie basse du stator.
Dans tous les cas, il est judicieux de protéger votre cylindre côté extérieur avec une rosace de sécurité blindée ou avec une garniture de porte palière équipée d’un protège cylindre.

Pour protéger le cylindre contre le perçage, pour les cylindres de haute sécurité, une goupille au titane est positionnée à l’avant du stator, voir un bouclier en carbure de tungstène.

Varié (VAR)

Un cylindre varié est un cylindre qui dispose d’une variure individuelle unique, c’est-à-dire d’une clef qui n’ouvrira que ce cylindre.
La variure correspond au taillage de la clé, c'est une combinaison exclusive au fabricant.
Un cylindre varié vous assure qu’aucun autre cylindre n’a les mêmes clés sauf si vous le commandez spécialement et sur numéro donné par la suite.
Les clés fournies avec un nouveau cylindre varié n'ouvriront que ce nouveau cylindre, et lui seul.
Si vous commandez 3 cylindres variés, chacun aura son jeu de clés individuelles.

S'entrouvrant (STRV) - Clé unique

Une clef unique pour manœuvrer 2 cylindres ou plus, c’est possible.
Les cylindres s'entrouvrant s'entre-ouvrent les uns les autres avec les mêmes clés.
Pour se faire, vous devrez identifier les cylindres de vos différentes portes, leur fonction et leur dimension, puis passer commande de ces cylindres en s’entrouvrant.
On parle alors de clef unique ou de même variure (MV), puisque les clés sont communes à l'ensemble des cylindres achetés.
Ce choix est très ingénieux pour limiter le nombre de clés lors de l'équipement de plusieurs portes. (ex : porte de garage, porte arrière, porte d'entrée et portail)
C'est la solution idéale pour réduire le volume d'un trousseau de clefs.

Serrure en applique :

Une serrure est dite en applique lorsqu’elle est posée en applique sur la porte ou le portail.
Elle est de forme horizontale ou verticale. Elle existe à pêne dormant seul, à tirage ou à fouillot.
Lorsque la serrure dispose d’un demi-tour (ou bec de cane) elle sera à tirage ou à fouillot.
Si le demi-tour de la serrure est actionné par une poignée, c’est une serrure à fouillot.
Si le demi-tour est actionné par une « tirette », c’est une serrure à tirage appelé également "cor de chasse".
Les serrures en applique ne sont pas réversibles, il faut donc identifier le sens d’ouverture de votre porte.
La longueur du canon (cylindre) dépend de l’épaisseur de la porte.
Il existe des serrures en applique qui fonctionnent avec des cylindres européens. Dans ce cas, le cylindre est commandé à part.
Pour une porte d’épaisseur de 40mm, il faudra acheter un cylindre de 60x30 (60mm extérieur).

Contacteur :

Un contacteur à clef permet d’émettre une émission électrique qui activera une gâche électrique ou une serrure électrique.
Dans certains cas, c’est la rupture du courant qui déclenchera l’ouverture.
Installés sur des platines à code, les contacteurs permettent à celui qui à la clef d’actionner la serrure sans avoir connaissance du code.
Le contacteur à clef installé dans un ascenseur permettra au service de maintenance de l’ascenseur de libérer la cabine bloquée même en cas de panne de courant.
Le contacteur électrique dispose d’un branchement électrique qui fonctionne en principe sur des 12, 24 ou 48 volts.
Les contacteurs existent en une position ou deux positions, avec mouvement à 45, 90 ou 180°. Les contacteurs à impulsion n’ont aucune rotation, c’est en enfonçant la clef que le contact électrique se fait.
Dans certains cas, on peut également les fabriquer avec « clef prisonnière ».
Dans de nombreuses situations, on retrouve des contacteurs en applique ou encastrer pour demi-cylindres européens.